Vous êtes ici : Accueil > La Chambre d'agriculture des Alpes de Haute-Provence > Nos positions > Parole d'Élu

Parole d'Élu

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Protéger la nature...

21 juin 2019,

Telle est la devise de groupes militant au nom d’une certaine idée de la nature. Pourtant la nature est tout, sauf en équilibre et les systèmes écologiques évoluent en permanence.
Nos paysages, notre environnement ont été, sont et doivent être aménagés. Il en va de leur pérennité.
La diversité de nos paysages, la préservation de milieux sensibles sont, dans bien des cas, le résultat de la main de l’homme et plus particulièrement du travail des agriculteurs.

Alors oui, il est nécessaire de privilégier des pratiques agricoles moins impactantes pour l’environnement.
Oui, il est important de prendre en considération la demande sociétale qui légitime les financements publics accordés aux agriculteurs.

Pour autant, n’oublions pas que l’agriculture est d’abord une activité économique qui doit générer des revenus pour installer des jeunes agriculteurs et maintenir de l’activité sur l’ensemble de notre territoire.
Si on ne veut pas demain avoir à regretter le travail des agriculteurs, sachons collégialement élus, pouvoirs publics, représentants sociaux professionnels prendre en considération les enjeux agricoles lorsqu’il s’agit de soi-disant protéger la nature.

Tout devrait être dans la nuance, avec un certain bon sens qui reste, en fin de compte, le meilleur juge de paix.
Mais de toute évidence, on n’en est pas toujours là !


Frédéric Esmiol,
Président de la Chambre d'agriculture des Alpes-de-Haute-Provence