Vous êtes ici : Accueil > La Chambre d'agriculture des Alpes de Haute-Provence > Nos positions > Parole d'Élu

Parole d'Élu

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Dix jours…

24 mai 2019,

C’est l’équivalent, en nombre annuel de jours de précipitations correspondant, à la quantité d’eau préle-vée par les agriculteurs, dont tout le monde en conviendra, une grande partie est restituée au milieu.

Dix jours de précipitations indispensables pour sécuriser les récoltes et satisfaire aux objectifs économiques dont dépendent de nombreuses exploitations dans notre département ainsi que la majorité des quelque cinq mille emplois saisonniers qu’elles recrutent.

Dix jours de précipitations essentiels pour répondre aux enjeux du réchauffement climatique ainsi qu’à ceux de la transition écologique.

Dix jours de précipitations que nous devons exploiter pour stocker de l’eau à la hauteur des besoins identifiés pour anticiper les pénuries estivales, tant pour l’agriculture que l’ensemble des autres usages.

La nouvelle instruction sur les projets de territoire pour la gestion de l’eau reconnait désormais la nécessité de prendre en compte les besoins supplémentaires en eau liés au changement climatique.
Cette évolution revendiquée par la profession agricole ne sera véri¬tablement efficace que si l’Etat et ses services déconcentrés encou¬ragent et facilitent la création de retenues collinaires.

Le chef de l’Etat, lors de son déplacement à Gréoux-les-Bains, a affirmé son souhait de simplifier la mise en oeuvre des projets de retenues collinaires.
Désormais, M. le Président, il n’y a plus qu’à..., afin que cette eau stockée nous permette de réduire la vulnérabilité de nos exploita¬tions agricoles aux aléas climatiques ainsi que de contribuer effica¬cement, sans pénaliser l’activité économique de nos entreprises, à la gestion de ce bien commun dont nous partageons tous la responsabilité.

 


 Gérard Brun,
Vice-président de la Chambre d’agriculture 04