Vous êtes ici : Accueil > La Chambre d'agriculture des Alpes de Haute-Provence > Nos positions > Parole d'Élu

Parole d'Élu

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Merci !

8 février 2019,

Merci à toutes et à tous, membres de la profession agricole qui venez de renouveler vos représentants à la chambre d’agriculture. Dans un contexte sociétal et politique de désaffection vis-à-vis des élections, vous avez fait preuve de responsabilité et affirmez sans ambiguïté votre attachement à une chambre départementale d’agriculture ancrée dans les territoires et accessible à tous.

Merci aux électeurs qui ont, à plus de 63 %, voté pour les candidates et les candidats présentés par les jeunes agriculteurs, la FDSEA et l’équipe sortante. Ce succès traduit la confiance que nous accordent les agricultrices et les agiculteurs et nous confère la légitimité indispensable à la poursuite de notre action. Sans perdre un jour, notre action doit se concentrer sur l’amélioration du revenu des agriculteurs et le renforcement de la compétitivité de l’agriculture par l’explication des réglementations, l’appropriation des nouvelles technologies, une offre de conseil et d’expertise qui valorise les pratiques innovantes et la recherche de nouveaux débouchés.

Notre défi commun est dorénavant d’inventer les agricultures de demain avec des exploitations agiles pour s’adapter aux évolutions de la PAC, robustes pour résister aux aléas économiques et climatiques et tournées vers l’avenir pour saisir les opportunités commerciales. Pour réussir, il nous incombe d’accompagner et de conseiller les agriculteurs en renforçant les synergies en matière de partenariat, de recherche et d’expérimentation.

Il nous incombe sur des sujets aussi douloureux et incontournables que la défense de nos pratiques pastorales, la régulation du loup, la protection des troupeaux, la simplification des démarches administratives, la préservation de l’irrigation et le droit à l’erreur, d’entretenir avec les différentes représentations des pouvoirs publics et des élus des relations de travail en confiance et suivies pour défendre les intérêts des agriculteurs et de l’agriculture.

C’est désormais le chantier qui attend les nouveaux membres de la chambre d’agriculture et auquel l’ensemble des élus sera associé.

Frédéric Esmiol,
Président de la Chambre d’agriculture 04