Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous

Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Aménagement hydraulique du plateau de Valensole : ça (re)démarre !

Une réunion était organisée dernièrement dans les locaux de la SCA3P pour présenter le projet de mise à l’irrigation de la partie nord du plateau de Valensole.

A l’invitation du président de la chambre d’agriculture des Alpes de Haute-Provence Frédéric Esmiol, près de 60 agriculteurs se sont retrouvés le 20 juin à Puimoisson dans les locaux de la SCA3P (Société coopérative agricole des plantes à parfum de Provence) pour une présentation du projet de mise à l’irrigation de la partie nord du plateau de Valensole.

Frédéric Esmiol a introduit cette réunion en rappelant le contexte particulier du lancement de ce projet, ainsi que des rencontres préalables avec les élus locaux, les représentants des filières et la SCP (Société du canal de Provence).

En 1990, les premières parcelles étaient équipées à l’irrigation par la Société du Canal de Provence (SCP) sur la partie sud du plateau. Aujourd’hui, 3 200 ha sont irrigables sur Quinson, Montagnac, Roumoules, Riez… Depuis, on attendait l’eau sur les communes du nord.
François Prévost (SCP) a donc annoncé que le projet d’équipement de 5 600 nouveaux hectares était inscrit dans le programme pluriannuel d’investissement (PPI) de la SCP. Le coût total des travaux prévus est estimé à environ 61 millions d’euros (HT) et concernera Valensole, Puimoisson, Brunet et Saint-Jurs.
Dans un premier temps, la SCP procédera au renforcement de ses infrastructures (conduites et bassin) et à l’équipement de 1 350 ha au sud-ouest de Valensole. Cette première tranche de travaux (22 M€) sera réalisée avant la fin du premier semestre 2023 (contraintes des financements européens) et permettra également de sécuriser totalement la commune de Valensole en eau potable. Elle devrait être financée à, au moins, 60 % (Feader et région). Les études préalables aux tranches suivantes démarreront dès 2021.
L’aménageur a rassuré les agriculteurs : le projet ira à son terme et les ouvrages seront dimensionnés pour desservir les 5 600 ha prévus. Néanmoins, la vitesse de réalisation des autres tranches de travaux (39 M€) dépendra de la capacité de l’aménageur et des acteurs du plateau à mobiliser des financements publics (Région, Europe, collectivités locales) et éventuellement privés (filières, agriculteurs).

Dès 2019, la chambre d’agriculture et la SCP interrogeront les agriculteurs du casier « Valensole sud-ouest » pour « sonder » leurs besoins en termes d’équipement à la parcelle. Par leur présence et leurs interventions, les agriculteurs présents ont exprimé leur soutien à ce projet, mais aussi le souhait d’être bien accompagnés pour que l’équipement prévu réponde à leurs besoins et soit optimisé pour en minimiser les coûts.
A cet effet, une convention de partenariat entre SCP et chambre d’agriculture sera élaborée prochainement. Noël Piton, CA 04