Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous > Bleu du Queyras, les actions se poursuivent

Bleu du Queyras, les actions se poursuivent

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

L’Association interprofessionnelle du Bleu du Queyras, qui porte le Groupement d’Intérêt Economique et Environnemental (GIEE), vient d’être labellisée en ce début d’année 2019. Le but de ce GIEE est de développer un lait fromageable de bonne qualité et respectueux de l’environnement.

Une démarche globale, transversale et collective où les producteurs ont pour objectifs de réfléchir à leurs pratiques : filière équitable et valorisation de la production de lait, systèmes d’élevage respectueux des animaux et de l’environnement, valorisation des ressources du territoire en préservant les zones semi-naturelles et les surfaces toujours en herbe, autonomie alimentaire et pratiques économes tout en participant à l’économie locale. Des actions relevant de l’agroécologie qui seront conduites jusqu’en 2022 avec différents partenaires.

En lien avec la démarche de recon-naissance du Bleu du Queyras sous AOP, ce GIEE permettra également d’inclure des mesures agro-environnementales dans le projet de cahier des charges. Un projet de cahier des charges qui, d’ailleurs, avance

Les services de l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO) se sont déplacés fin janvier à la chambre d’agriculture des Hautes-Alpes, à Gap, pour venir écouter les professionnels qui ont présenté leur filière « Bleu du Queyras » et leur demande de reconnaissance de ce fromage sous AOP. Bilan de l’après-midi ? Un travail bien fourni, des éléments cohérents et un projet en bonne voie !

La procédure est encore longue et des actions restent à conduire avant le dépôt officiel de la demande à l’INAO. Il n’empêche que les réunions techniques se poursuivent avec la chambre d’agriculture comme la réflexion sur l’élaboration d’un plan de contrôle.

Pour la suite, les professionnels vont choisir un organisme de contrôle, répondre aux nouveaux dispositifs de soutien à l’émergence de signes de qualité mis en place par la Région et tenir prochainement leur assemblée générale.

Alicia Teinturier, CA 05

Article paru dans L'Espace Alpin n° 342 du 8 Mars 2019