Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous > Collecte de déchets agricoles : les agriculteurs bas-alpins bons élèves

Collecte de déchets agricoles : les agriculteurs bas-alpins bons élèves

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

A l’instar des 12 autres sites de collecte que comptait le département des Alpes-de-Haute-Provence, l’opération biannuelle de collecte de produits phytopharmaceutiques non utilisés (PPNU) et des équipements de protection individuelle (EPI) a été menée dernièrement au silo GPS d’Oraison sur deux journées. Le résultat a comptabilisé 515 kg de produits récupérés en liquides et en solides sur 10 exploitations répertoriées.

Il s’agit de produits dont le stockage prolongé sur l’exploitation peut présenter des risques pour la santé et l’environnement : emballages vides de produits phytosanitaires, d’engrais, de produits d’hygiène de l’élevage laitier et de semences. Les faire éliminer entre dans le cadre du respect de la règlementation. Ces PPNU et ces EPI ont été pris en charge par une entreprise spécialisée sous le contrôle de l'A.D.I.VALOR et incinérés dans une installation agréée à l’étang de Berre pour l’élimination de ce type de produits.

Pour des questions de sécurité, le personnel intervenant était équipé de gants, combinaisons, lunettes, bottes et masques dans certains cas.
Cette collecte était réservée aux utilisateurs professionnels, agriculteurs, paysagistes, collectivités et était organisée dans l’ensemble des distributeurs d’agrofourniture du département.

Une démarche largement suivie puisque le département des Alpes de Haute-Provence fait partie des « bons élèves » de la région en récoltant de cette manière 85% de ses déchets.

A noter que la prochaine collecte de films agricoles d’ensilage et d’enrubannage, ficelles et filets utilisées pour le conditionnement des fourrages est prévue en juin 2019 sur les différents sites des distributeurs AlpeSud, GPS et Ets Magnan.

« Les dates exactes de collecte seront communiquées au printemps 2019 », précise Nicolas Milesi, de la Chambre d'agriculture des Alpes-de-Haute-Provence, qui invite dès lors les agriculteurs à bien conserver leurs ficelles, filets et films durant l'utilisation du fourrage en hiver et à les stocker en respectant les consignes détaillés sur le site sur notre page déchets ou sur www.adivalor.fr.