Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous > Expé : recherche de nouveaux produits de biocontrôle pour réduire les populations de chenilles polyphages

Expé : recherche de nouveaux produits de biocontrôle pour réduire les populations de chenilles polyphages

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le projet « BIodiversité des trichogrammes, DIversification des produits de biocontrôle et nouveaux Modèles Économiques », 

financé pour 2020-2023 par l’ANR (Agence National de Recherche propose de mettre au point de nouveaux produits de biocontrôle privilégiant l’utilisation de Trichogrammes naturellement présents dans les Alpes-Maritimes pour réduire les populations de chenilles polyphages comme la noctuelle de l’artichaut ou la tordeuse de l’œillet mais aussi d’espèces plus spécifiques comme la pyrale du jasmin.


En France, on recense 61 familles de papillons (ordre des Lépidoptères), dont 36 sont considérées comme nuisibles des cultures1. Les espèces les plus redoutées en horticulture et en maraichage sont principalement les noctuelles, les teignes et les tordeuses. 
Les exploitations maraichères ou horticoles conduites en Protection Biologique Intégrée ou selon le cahier des charges de l’Agriculture Biologique sont particulièrement sujettes à ces ravageurs en raison de moyens limités de lutte.
 

Lire la suite de l'article