Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous > Filière forêt-bois : ce que font les Chambres d’agriculture

Filière forêt-bois : ce que font les Chambres d’agriculture

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les Chambres d’agriculture de PACA ont présenté le bilan de leur activité en matière de développement de la forêt et de la filière bois lors de la tenue du Comité Régional d’Orientation du service « Valorisation du bois et territoire qui s’est tenu à Aix le 15 janvier 2020

Cette séance qui était présidée par Claude Vincenti (élu référent pour la forêt de la Chambre Régionale), a réuni les représentants de la DRAAF, du CNPF PACA, des Communes Forestières de l’interprofession Fibois PACA et des Chambres d’agriculture départementales.

En 2019, ce programme a permis de conduire des actions dans les trois départements alpins. Le thème du bois énergie, de l’utilisation du bois d’œuvre, du développement de la gestion durable des forêts et du sylvo-pastoralisme ont été abordés.

Actions en faveurs du développement du bois énergie et l’utilisation du bois d’œuvre sur les exploitations agricoles

Les Chambres d’agriculture accompagnent les agriculteurs dans le développement de l’utilisation des énergies renouvelables et du bois en particulier. Elles animent et conseillent des groupes d’agriculteurs dans les Hautes-Alpes au niveau des CUMA qui utilisent des broyeurs à plaquettes et des combinés bois-Bûches. Cette année, une CUMA s’est équipée d’un cribleur qui permet d’obtenir une plaquette forestière triée de haute qualité et ainsi répondre de la meilleure façon possible au rendement des chaudières ainsi qu’à la demande des acheteurs de ce combustible. Dans les Alpes Maritimes un groupe de serristes étudie avec l’appui de la Chambre d’agriculture le passage au chauffage au bois afin de remplacer les systèmes actuels au gaz.

Des réunions d’informations, visites d’installations et de bâtiments agricoles en bois ont été organisées dans les Alpes de Haute Provence ainsi que dans les Hautes-Alpes.

Le sylvo-pastoralisme

Cette technique, déjà très présente sur notre région, connait un nouvel engouement depuis quelques années car les éleveurs recherchent de nouvelles surfaces à pâturer. En effet, la forêt a largement progressé au cours des 50 dernières années et dans le même temps les surfaces agricoles utiles reculent notamment à cause de l’urbanisation et autres infrastructures. La récente arrivée du loup pousse également les éleveurs à avoir leur troupeau plus proche du siège de l’exploitation afin de pouvoir mieux le surveiller. Le changement climatique risque de bouleverser nos habitudes et un couvert forestier maitrisé pourra permettre de conserver de bonnes potentialités pastorales pour les stations les plus exposées à la sécheresse.

Les Chambres d’agriculture et l’association des communes forestières ont commencé un travail en partenariat afin de réunir un réseau d’acteurs pour répondre au mieux à la demande des agriculteurs, des propriétaires et des communes tout en respectant le cadre législatif relatif à la gestion durable des espaces forestiers.

Suite aux travaux réalisés en 2019, un guide technique à destination des agriculteurs, propriétaires, gestionnaires, groupement pastoraux, associations foncières pastorales et communes devrait voir le jour en 2020.

Actions en faveurs du développement de la gestion durable des forêts privées et de l’augmentation de la récolte de bois

Ces actions sont conduites dans les départements des Alpes de Haute Provence et des Hautes-Alpes en partenariat avec le CRPF (Centre Régional de la Propriété Forestière), les gestionnaires forestiers professionnels : Coopérative « Provence Forêt », AFAB 05 (Association Forestière pour l’Amélioration des Boisement), les exploitants forestiers et les services de l’état (DDT).  Les propriétaires forestiers et agriculteurs bénéficient de conseils dans la gestion de leurs espaces boisés tant sur le plan technique que législatif. Ils peuvent par la suite réaliser des opérations sylvicoles dans le cadre de la gestion durable des forêts.

Cette année, c’est un peu plus de 20 400 M3 de bois sur 185 ha qui sont sortis des forêts privées grâce au travail en commun des Chambres d’agriculture et de ses partenaires. Cette ressource a été exploitée par une dizaine d’entreprises de la région PACA. On remarque qu’environ 25 % des surfaces de coupes de bois concernent des opérations à but sylvo-pastoral.

Les chambres d’agriculture ont également participé à l’élaboration de 4 projets de desserte forestière dont deux sont en cours de création.

En matière de réalisation de documents de gestion durable, 11 Plans Simples de Gestion pour une surface de 920 ha ont été agréés par le CNPF en 2020 suite à l’appui des Chambres d’agriculture.

En 2020, une plaquette d’information sur l’emploi du feu dans les Hautes-Alpes a été réalisée. Elle sera diffusée et mise en ligne sur le site Web de la Chambre d’agriculture en début d’année 2020. Elle synthétise les règles à respecter lors des écobuages ou de l’incinération de végétaux coupés en fonction des différentes zones du département.

Lors de la journée régionale de la filière bois organisée le 24 octobre 2019 à Gap, les Chambres d’agriculture ont tenu un stand et ont participé à deux tables rondes : Une sur le bois énergie et les circuits courts et l’autre sur la ressource forestière.

Ces actions sont financées grâce à l’impôt foncier sur les parcelles boisées dont les propriétaires s’acquittent annuellement et par une subvention complémentaire attribuée par la DRAAF PACA au travers d’un programme ADEVBOIS. Le développement du sylvo-pastoralisme a été financé par un programme inscrit dans le cadre du Réseau Rural National : « Renfort ».

Pour 2020, le programme du service « Valorisation du bois et territoire » de la Chambre régionale d’agriculture s’inscrit dans la continuité et sera semblable à celui de 2019 tant sur le plan des actions à conduire que sur le plan des financements.

Contact conseillers Forestiers :
CA 04 : Nicolas Milesi / 07 84 29 94 34
CA 05 : Jean Michel Rayne / 06 71 07 71 37

Légende photo :
Coupe de bois à vocation sylvo-pastorale réalisée durant l’été 2019 dans le Dévoluy