Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous

Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

HPR : les communes précisent leurs attentes

Les 81 communes qui composent le périmétre du projet HPR ont été enquêtées.

Cette enquête conduite cet hiver par la Chambre d'agriculture de Vaucluse a eu pour but d'évaluer les utilisations actuelles d'eaux brutes sur les 81 communes des Hauts de Provence Rhodanienne et de connaître leurs attentes.

Plus précisemment, les objectifs de cette concertation ont été :
- de cibler les usages actuels en eau, eau potable comme eaux brutes ;
- d’identifier quels sont leurs besoins supplémentaires en eaux brutes, qu’il s’agisse de besoin(s) identifié(s) de longue date mais non satisfait(s), d’une substitution à l’eau potable ou de nouveaux projets où il leur est nécessaire d’avoir accès à une ressource en eaux brutes en quantité plus importante.

Parmi les retours établis, plusieurs choses ressortent nettement :
- L’eau potable est très utilisée pour des usages d’arrosage, de lavage des voiries, de défence incendies, ainsi que d’approvisionnement en eau de constructions ou d’aménagements d’agrément ;
- Il n’y a pas de grosse insatisfaction notable quant à la quantité d’eau à laquelle les communes ont accès.

Mais, pour 75% des communes, il y a un intérêt fort à pouvoir substituer certains usages actuels d’eau potable par des eaux brutes, dans un souci premier de préservation environnementale.
Cette enquête laisse apparaître l'intérêt des communes à substituer des usages d'eau potable par des usages d'eaux brutes.

Lire les résultats