Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous > La profession poursuit son engagement

La profession poursuit son engagement

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le cinéma remet le sujet du suicide des agriculteurs en lumière. Plusieurs dispositifs existent pour repérer et accompagner les situations de souffrance.

Le sortie du film « Au nom de la terre » d’Edouard Bergeon remet sur le devant de la scène le sujet du suicide en milieu agricole, catégorie socio-professionnelle la plus touchée par le passage à l’acte. Plusieurs dispositifs ont été mis en place ces dernières années, pour repérer et accompagner les situations de souffrance.
En 2015, 372 agriculteurs et agricultrices ont mis fin à leurs jours. Il s’agit de la catégorie socio-professionnelle la plus touchée par le suicide. Le sujet, qui anime au quotidien le monde agricole, se retrouve au coeur de l’actualité en raison de la sortie, ce 25 septembre, du film « Au nom de la terre », d’Edouard Bergeon. Le réalisateur y raconte les événements qui ont amené son père, agriculteur, à se suicider. La profession agricole s’est saisie de cette occasion pour rappeler qu’elle est, depuis longtemps, engagée auprès des agriculteurs pour les accompagner lors de situations de détresse. Dispositif d’écoute, entraide, aide au répit, avance de trésorerie… les leviers sont nombreux pour tenter d’éviter le passage à l’acte. Si la sortie du film d’Edouard Bergeon, « Au nom de la terre » , remet le sujet du suicide en milieu agricole sur le devant de la scène, la profession agricole a mis en place, depuis plusieurs années, un certain nombre d’outils pour éviter aux agriculteurs de commettre l’irréparable dans un contexte où la pression économique, sociétale… se fait de plus en plus forte sur le secteur.

Dans la suite de l'article :

  • Le suicide explose chez les agriculteurs retraités
  • Agri Sentinelles, un réseau pour repérer les situations de détresse
  • Agri’Ecoute, un service d’écoute pour les agriculteurs en difficulté
  • Les cellules pluridisciplinaires, pour détecter et accompagner
  • Séjour Ensemble pour repartir : une pause familiale pour rebondir
  • L’aide au répit pour lutter contre l’épuisement professionnel
  • Un passage à l’acte aux multiples causes
     

Téléchargez l'article complet de l'Espace Alpin du 20 septembre

A lire aussi