Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous > Les producteurs de la vallée de l’Asse organisent la vente collective de leurs produits

Les producteurs de la vallée de l’Asse organisent la vente collective de leurs produits

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Des producteurs de la vallée de l’Asse ont décidé de lancer un système de vente de paniers de produits locaux, qui devrait débuter au mois de juin.

Ce 23 mars, installés sur la place d’Estoublon, ils étaient quatre à assurer la promotion de leurs produits en vue du lancement des inscriptions aux Paniers Terr’Asse, du nom de l’association créée il y a quelques mois sous l’égide d’Elisabeth Magnaldi, alias Lili, installée sur la commune de Bras d’Asse où elle cultive en permaculture plantes aromatiques et médicinales, et légumes oubliés. Autour d’elle, il y a Benjamin Ducreau, maraîcher à Saint-Julien-d’Asse, Emmanuel Pognant-Gros et Delphine Martin, éleveurs caprins installés sur la commune de Mézel et Mathieu Weirich, producteur de safran, oléiculteur et apiculteur à Entre-vennes, auxquels se sont associés d’autres producteurs, en particulier, bovins et ovins viande.

Le principe est le suivant : à compter du mois de juin et jusqu’au mois de novembre, les adhérents pourront venir récupérer ou se faire livrer des paniers, façon AMAP, composés de légumes, oeufs, fromages, viande à des tarifs variant de 15 à 35 euros en fonction de la taille du panier, moyennant l’adhésion à l’association, à une fréquence hebdomadaire, bimensuelle ou mensuelle.

Ce jour-là, plus d’une trentaine d’inscriptions ont été recueillies en deux heures. Un accueil de bon augure. « Cela faisait plusieurs années que j’avais ce projet en tête », confie Lili entre deux clients, plutôt enchantée. A ses côtés, se trouvent Camille, Margot et Morgane, toutes trois étudiantes à l’IUT de Digne où elles préparent une licence professionnelle Tourisme durable. « Elles ont assuré le soutien technique du projet. Elles se sont occupées de la création d’une page Facebook, du logo de l’association, ont mené à bien l’organisation des réunions de travail. Ensuite, on a lancé un appel à producteurs. Quatre producteurs ont répondu présents sur plusieurs activités », détaille Lili.

Le projet, réalisé en partenariat avec l’IUT, bénéficie du soutien des municipalités d’Estoublon et de Saint-Jeannet, mais aussi de l’association Bienvenue à la ferme Alpes-Provence qui, souligne Lili, « voit ce projet comme la continuité du marché estival organisé durant l’été à Estoublon en permettant aux habitants de bénéficier toute l’année de produits locaux ». Et l’initiative ne devrait pas s’arrêter là. « Nous souhaitions aller un peu plus loin avec dans l’idée d’étendre le projet à d’autres territoires parce qu’il s’avère qu’il y a de nombreux petits producteurs comme nous qui aimeraient porter ce type de projets et l’idée serait peut-être de mutualiser toutes les motivations ».

Les premiers paniers devraient être distribués à compter du 7 juin.