Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous > Qui sont les nouveaux installés dans le massif alpin ?

Qui sont les nouveaux installés dans le massif alpin ?

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Dans le cadre d’une étude prospective sur l’évolution de l’agriculture de montagne, la Chambre régionale d’agriculture dévoile les profils des jeunes installés avec DJA dans le massif alpin sur la période 2011-2015.

Qui sont les nouveaux installés ? Que font-ils ? Où sont-ils ? En quoi la nature des projets des futurs installés modifiera l’agriculture de demain sur le massif ? La chambre d’agriculture de Provence-Alpes-Côte d’Azur vient de publier les résultats d’une étude menée sur la période 2011-2015 sur le massif alpin. Cette enquête, qui recouvre l’ensemble des territoires alpins des régions Paca et Auvergne-Rhône- Alpes et recense notamment le nombre d’installés avec DJA au cours de ces cinq ans, établit les profils de ces jeunes agriculteurs selon les productions.

« Nous avons fait une étude dans le cadre du PRDA Massif. C’est un travail élaboré en commun avec le Suaci Montagn’Alpes qui nous a demandé trois ans de travail. Il s’agit d’une étude prospective basée sur l’analyse précise des projets d’installation avec DJA et des données d’installation MSA mis en perspective sur la base des données du recensement agricole de 2010. Le but est d’anticiper l’évolution de l’agriculture au sein du massif afin de réfléchir aux dispositifs d’accompagnement les plus pertinents, aussi bien en termes d’aides publics que d’actions spécifiques », explique Nathalie Girard, animatrice montagne PACA à la Chambre régionale d’agriculture.

Sur la période 2011-2015, on dénombre ainsi 913 installés avec DJA d’un âge moyen de 28 ans, l’âge moyen le plus élevé (32 ans) étant corrélé aux productions qui attirent le plus d’installés hors cadre familial (HCF), à savoir l’apiculture (82% de HCF) et le maraîchage (81%), productions emblématiques en ce qu’elles nécessitent peu de surfaces et favorisent l’installation dans des secteurs géographiques où la pression foncière est importante.

Dans la suite de l'article :

- Une importante recherche de valorisation
- Une répartition géographique attendue
 

Téléchargez l'article complet de l'Espace Alpin n°338

EN CHIFFRES
Nombre d’installations avec DJA sur la période 2011-2015

Bovins lait : 286
Bovins viande : 85
Chèvres : 91
Ovins viande : 136
Equins : 35
Maraîchage : 85
Grandes cultures : 34
Arboriculture : 41
Viticulture : 44
PPAM : 31
Apiculture : 45