Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous

Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Rencontre technique avec les producteurs en lavande-din

Dans le cadre de l’animation des Aires de Captage en Eau Potable financé par l’Agence de l’Eau, le Conseil Départemental et le CASDAR, la Chambre d’Agriculture a invité les producteurs de lavande-din ce mardi 27 février 2018 à une réunion technique pour discuter du ravageur de saison, la cécidomyie ainsi que des désherbages et des possibilités techniques.

Malgré le froid, une dizaine de producteurs s’est déplacée et Sarah Parent, conseillère agronomie à la CA04, a ainsi commencé par rappeler le cycle de la cécidomyie, insecte inféodé aux cultures de lavande et lavandin.
Les adultes sortent du sol dès que les jours se réchauffent courant janvier-février jusqu’à mars selon les secteurs. Les insectes ne vivent que quelques jours, se reproduisent durant cette période et les femelles pondent leurs œufs sous l’écorce des plantes. Les larves éclosent durant le printemps et sont préjudiciables à la culture. En se nourrissant de sève, elles injectent une toxine qui fait mourir le rameau des plantes. C’est d’ailleurs le moyen de détecter des attaques de cécidomyies : des morceaux de branches des plantes meurent au démarrage de la culture au printemps et ce n’est pas l’ensemble de la plante qui meure. Durant l’été, les larves se laissent tomber au pied des plants de lavande, se transforment en pupe (autre stade de développement)

La difficulté pour les producteurs est de bien déterminer le moment pour traiter. Le traitement doit être fait au moment du vol, sans période de pluie qui suive le traitement, il ne faut pas qu’il ait de vague de froid trop importante… Il est donc un peu difficile d’avoir toutes les conditions réunies.

Le groupe a ensuite relevé les pièges installés depuis mi-janvier et fait une observation des insectes pour permettre aux agriculteurs de poser des pièges dans leurs propres parcelles l’année prochaine, d’identifier par eux-mêmes les insectes et ainsi faire des traitements les plus adaptés à leur exploitation au moment de la présence des insectes.

Ensuite la problématique des désherbages a été abordée. La conseillère a ainsi balayé tous les produits phytosanitaires homologués en lavande-din. Différents sujets ont peut être ainsi abordé : période de passage des produits, bon choix des produits, réduction possible de doses, localisation des produits, conditions d’application… Les agriculteurs pourront ainsi réfléchir à leur stratégie de désherbage.

Cette réunion a été l’occasion pour les agriculteurs de discuter plus largement de différents sujets techniques avec entre autre sur le thème de la mise en place d’enherbement dans les interrangs de lavande-din afin de lutter contre l’érosion, apporter de la matière organique au sol, dynamiser la vie microbienne, lutter contre le dépérissement...