Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous > Salon Tech & Bio 2019 : un intérêt croissant pour les techniques de l’agriculture biologique

Salon Tech & Bio 2019 : un intérêt croissant pour les techniques de l’agriculture biologique

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Plus de 20 500 personnes se sont déplacées à Bourg-lès-Valence les 18 et 19 septembre pour se rendre au salon Tech & Bio.

Une fréquentation nettement en hausse pour cet événement incontournable dans le monde de l’agriculture bio et alternative, organisé tous les deux ans par les chambres d’agriculture.
Il y en avait pour tout le monde et sous toutes les formes : conférences, ateliers, visites d’essais, démonstrations de matériels, témoignages, présentation d’innovations, tables rondes, exposants…
Parmi les visiteurs, 60 % sont des agriculteurs conventionnels, ce qui témoigne de l’intérêt des techniques utilisées en agriculture biologique pour tous les modes de production. En effet, la gestion de la fertilité des sols, des ravageurs et des adventices, l’atteinte de l’autonomie alimentaire en élevage, le bien-être animal, la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires, le pilotage de l’irrigation et autres techniques culturales, le confort de travail, la performance économique, la protection de l’environnement… sont autant d’aspects qui concernent tous les agriculteurs et qui ont été abordés lors de ce salon. Et ceux qui réfléchissaient à se lancer dans l’aventure ont pu trouver toutes les informations concernant la conversion ou l’installation en bio sur le stand « Osez la bio ».
La structuration des filières bio était également au rendez-vous pour répondre au développement im- portant du secteur avec 9,6 % des exploitations françaises engagées en bio fin 2018.

Les Alpes de Haute-Provence mises à l’honneur

Parce que l’agriculture biologique a su faire ses preuves en innovation, en technicité et en performance, le salon a mis à l’honneur des agricultrice.eur.s bio qui se distinguent par leurs résultats remarquables. Parmi les quinze fermes récompensées au niveau national, deux se situent dans le Alpes-de-Haute-Provence.

Zoom sur deux « Talents Tech & Bio 2019 »

Louis-Marie et Véronique Aveline du Jas de Ricavy, à Brunet, développent les énergies renouvelables sur leur exploitation. Dans l’optique de gagner en autonomie énergétique, le couple a mis en place au fil des années de nouveaux aménagements. Ils utilisent des panneaux photovolatïques et un chauffe-eau solaire avec tubes sous vide. Afin de ne pas dépendre d’un système avec pompe, l’irrigation des oliviers est gravitaire grâce à une cuve de 120 m3 entreposée en haut de la parcelle avec 50 m de dénivelé. Bientôt, ils récupéreront les eaux de pluie des bâtiments agricoles. « Elle seront remontées avec une pompe à énergie d’origine solaire » précise Louis-Marie.
En parallèle, les deux exploitants réfléchissent aussi à la manière de mieux gérer leurs déchets. « Dans tout ce que nous faisons, nous cherchons les complémentarités. Un déchet est une matière première comme une autre. Nous essayons de reconstituer un microsystème indépendant », explique le producteur. Les noyaux d’olives servent ainsi à chauffer, en partie, le four à pain, grâce à leur fort pouvoir calorifique.
La ferme participe à la mise en place d’un GIEE sur la thématique du recyclage ou de la récupération de l’eau dans les circuits des exploitations agricoles.

Isabelle Courselle et Bojan Scheurer du Gaec La Grande Terre à La Brillanne, se placent au plus près des besoins des plantes : calculer, planifier pour s’organiser.
Les producteurs cultivent jusqu’à 70 variétés de légumes sur leur exploitation maraîchère. « Pendant nos études, nous avons appris à nous servir de logiciel comme Excel pour mieux nous organiser. Nous avons un planning détaillé pour savoir quelles surfaces nous utilisons pour quelles cultures, d’année en année. Nous formalisons aujourd’hui aussi les rotations », explique Isabelle. Les apports d’engrais et d’amendements sont également gérés de la même manière, pour être au plus près des besoins des plantes, planche par planche.

Félicitations à eux pour leur implication du quotidien et pour la représentation de notre département au Tech & Bio 2019.

Les prochains rendez-vous Tech & Bio :

- Juin 2020 : spécial arboriculture en Occitanie (Montauban). - Septembre 2020 : spécial élevage en Bourgogne-Franche-Comté (Villers-Pater).
- Octobre 2020 : spécial cultures méditerranéennes (Avignon).
Prochainement en ligne sur www.tech-n-bio.com : les résumés et présentations des conférences, les posters des pôles thématiques et les posters des « Talents Tech & Bio ».

Téléchargez aussi l'article : "Vu au Tech & Bio"
La sixième édition du « Tech & Bio » s’est tenue au lycée agricole du Valentin à Bourg-lès-Valence les 18 et 19 septembre. Accompagné de cinq agriculteurs des Hautes-Alpes, Éric Meynadier, technicien machinisme à la Chambre d’agriculture 50, a arpenté les espaces du salon pour en retenir cette série d’innovations en mesure d’intéresser les pratiques agricoles locales :
- En grande culture
- Maraîchage : une offre pléthorique !
- Chariots d’assistance : un lit pour désherber !
- La robotisation au galop
- Pour les prairies
- En viticulture et en arboriculture
- Une bineuse dédiée aux PAPAM
- Transformation : une colonne séparatrice
- Élevage : un poulailler mobile