Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous > Sanitaire : Le statut « indemne d'Aujesky » des Alpes-de-Haute-Provence est suspendu

Sanitaire : Le statut « indemne d'Aujesky » des Alpes-de-Haute-Provence est suspendu

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Un élevage de porcs situé à Saint-Martin-les-Eaux a été infecté par la maladie d’Aujesky.

Deux foyers de la maladie d’Aujesky ont été confirmés fin avril dans le département des Alpes-de-Haute-Proven-ce et dans le Vaucluse. Le premier foyer a été découvert dans un élevage de porcs plein air situé à Saint-Martin-les-Eaux, et le second dans le Vaucluse, à Monteux. « Un lien épidémiologique a été établi entre [le foyer bas-alpin] et celui détecté dans le département du Vaucluse, qui a reçu récemment un lot de porcs en provenance de cet élevage des Alpes-de-Haute-Provence », précisait la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence dans un communiqué le 26 avril.

Selon l’administration, « l'hypothèse d'une contamination des porcs domestiques élevés en plein air à partir de sangliers sauvages infectés apparaît la plus vraisemblable », la faune sauvage constituant un « réservoir important de cette maladie ». Les premiers résultats des prélèvements réalisés en vue d'analyses sérologiques chez les dé- tenteurs de porcins ou sangliers situés dans un rayon de 5 km autour du foyer sont attendus prochainement.

« Au total, parmi les 807 animaux testés, cinq animaux (deux dans le premier et trois dans le deuxième) ont été détectés positifs. Aucun signe clinique n’a été observé dans les exploitations », indique par ailleurs le groupement de défense sanitaire (GDS) des Alpes-de-Haute-Pro-vence, qui estime que « ces deux foyers illustrent l’importance des mesures de biosécurité à appliquer en élevage (arrêté ministériel du 16/10/2018) et la nécessité de contrôler les populations de sangliers ». L’instruction technique concernant les clôtures à mettre en place dans les élevages devrait paraitre prochainement.

Dans la suite de l'article :

  • Non transmissible à l’homme
  • Restriction du mouvement des porcins vers l’extérieur du département


Téléchargez l'article de l'Espace Alpin du 10 mai 2019