Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous > Vient de paraitre : Terres d'Horizon, le bulletin de la Chambre d'Agriculture des Alpes-Maritimes

Vient de paraitre : Terres d'Horizon, le bulletin de la Chambre d'Agriculture des Alpes-Maritimes

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

AU SOMMAIRE DE CE NUMERO

 

Les résultats des élections Chambre d'Agriculture

Les élus de la Chambre d'Agriculture au Salon de l'Agriculture

L'actualité des filières : PAC, auto contrôles fromagers

Les expérimentations du CREAM

 

 

 

 

L'édito du Président, Michel DESSUS

Tout d’abord, je voudrais remercier tous les ressortissants qui ont voté nombreux pour l’élection de leurs représentants à la Chambre d’Agriculture : vous avez montré combien notre institution avait d’importance pour vous en cette période où tout est si souvent remis en question.

Je voudrais remercier particulièrement les agriculteurs qui m’ont accompagné pendant cette campagne, et tous ceux qui nous ont ouvert leur porte pour nous exprimer leur soutien. Ces échanges ont permis d’aborder les enjeux et les problématiques de chaque filière. Nous avons été élus avec un taux de 72% pour notre liste majoritaire, preuve que la Chambre d’Agriculture a repris son rôle d’institution centrale du développement agricole : à nous d’être à la hauteur de cette confiance !

Il y a 6 ans, notre ambition était de maintenir une agriculture départementale qui garantisse volume et qualité. Notre objectif était de contribuer à mieux nourrir la société tout en respectant notre environnement.
Pour faire cela, nous avons :
    Amplifié notre présence technique et économique sur le terrain 
    Développé la communication
    Développé la technicité des agriculteurs par la formation
    Investi dans la recherche et l’expérimentation
    Développé la qualité des produits et leur commercialisation
    Développé nos partenariats avec TOUS les acteurs des territoires
    Mais aussi protégé le potentiel agricole du département pour installer de nouveaux agriculteurs.

Certains projets, cependant, n’ont pas été à la hauteur de nos ambitions : c’est le cas de la régionalisation et de notre transfert immobilier : si le transfert du CREAT au CREAM est aujourd’hui une réussite grâce au Conseil Départemental, la construction de notre maison des agriculteurs a subi de nombreux avatars avec notamment le prélèvement de 
2,7 millions d’euros sur notre fonds de roulement. J’espère que cette mandature verra enfin l’aboutissement de ce projet !

Le Salon de l’agriculture a été l’occasion de mettre à nouveau nos produits départementaux à l’honneur et je félicite nos producteurs qui s’investissent dans ces démarches de qualité. 

Nous avons pu constater l’excellence de notre territoire avec une délégation de maires venue visiter le salon. Demain, avec les collectivités, nous devons aller vers l’élaboration de réels projets alimentaires de territoires sécurisant nos productions et approvisionnements agricoles de qualité, nous devons relever le défi du Bio, de la qualité de l’air, de l’eau et de l’environnement. 

C’est ce que nous demande la société, c’est aussi notre fierté !