Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous > Visites rapides 2019 - Contrôle des surfaces pastorales

Visites rapides 2019 - Contrôle des surfaces pastorales

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Un nouvel indice de pâturabilité : le cahier de pâturage

Cette année, une fois encore, un cycle de visites rapides de terrain diligenté par l’ASP est lancé pour vérifier la réalité de l'utiilisation des surfaces pastorales et la validité des prorata. Sont particulièrement visées les surfaces déclarées avec un prorata élevé 50-80 ou dont l’interprétation photographique n’est pas à même de déterminer facilement la qualité du parcours.
Pour conserver leur admissibilité, les parcelles doivent être « adaptées au pâturage » sur la base d’un faisceau d’au moins 3 indices (cf note en téléchargement). Or les surfaces pastorales ne sont souvent utilisées qu’une partie de l’année selon l’organisation propre à chaque éleveur de son système d’élevage. La période de pâturage peut donc être souvent éloignée de plusieurs mois de la visite du contrôleur, rendant la constatation des indices de pâturage difficile, voire impossible.
Face à ces problèmes de justification de pâture, l’administration a accepté, pour 2019, de prendre en compte comme indice supplémentaire les cahiers de pâturage.

Un cahier de pâturage complet le jour de la visite

La présentation du cahier de pâturage n'a pas de caractère obligatoire. Cet outil est largement utilisé dans les systèmes pastoraux et s’il est tenu à jour régulièrement, et correctement il pourra être utilisé comme indice supplémentaire de pâturabilité.
Pour être pris en compte, le cahier de l’exploitation doit être présenté le jour de la visite. Il doit contenir un certain nombre d’éléments concernant : l'identification de l'exploitation (PACAGE et raison sociale), les périodes de pâturage avec pour chacune les dates d’entrée et de sortie, le nombre d’animaux  
 et leur localisation sur la période (ilots + parcelles).

Y a-t-il un modèle obligatoire de cahier de pâturage ?

Il n’y a pas de modèle particulier du moment que les informations demandées y figurent. Les éleveurs disposant déjà de cahiers dans la cadre de la mesure « prédation » peuvent l’utiliser à condition de le compléter (identification de l’exploitation, précisions sur la localisation des animaux (îlots + parcelles). Ceux qui ne disposent pas de cahier de pâturage vous pouvez vous inspirer du modèle téléchargeable en cliquant ici ou dans la colonne de droite.

Informations et contacts :
Chambre agriculture 04 : 
Jean-Michel Enjugier : 06 77 84 11 98 - jmenjugier@ahp.chambagri.fr
Chambre agriculture 13 : Béatrice Argiolas : 04 42 23 86 46 - b.argiolas@remove-this.bouches-du-rhone.chambagri.fr
Chambre agriculture 83 : Mathilde ZINS : 04 94 99 74 10 - 06 64 73 46 83 - mathilde.zins@remove-this.var.chambagri.fr