Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous

Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Viticulture : Les enjeux considérables du geste de taille

Une journée technique le 13 février a réuni une vingtaine de participants au Domaine de la Blaque, à Pierrevert.

En cette période de taille de la vigne, une journée technique a été organisée au Domaine de la Blaque à Pierrevert, par les Chambres d'agriculture 04 et 05 avec Agribio 04.
Référente Viti bio Paca, chargée de mission auprès de la Chambre du Var, Garance Marcantoni a conduit les étapes de cette formation partagée entre une matinée théorique de maîtrise des fondamentaux et un après-midi d’applications pratiques adaptées aux conditions et à l’état des parcelles traitées.

Les techniques de taille sont d’ « une importance considérable » : c’est le message central que porte la spécialiste. La justesse du geste est primordiale contre le risque des maladies du bois. Il est aussi salvateur suite aux dégâts occasionnés par le gel.
Dans la région, le fléau a sérieusement endommagé la vigne sur deux années consécutives, en 2016 et plus encore en 2017. Une technique appropriée de reprise des jeunes sarments en diminue les impacts, le geste devant répondre à l’analyse de la situation, se décider en fonction de la production souhaitée, en respectant la physiologie de la vigne et le flux de la sève, explique la formatrice. Comment restaurer la vigne après un gel de printemps ? Une parcelle de Roussanne ayant souffert d’un gel survenu en avril, après floraison, a constitué un premier terrain d’exercice délicat. Les points de vue ont nourri une longue réflexion avant de trancher la solution optimale.

Se réapproprier les bons gestes
Exploitants, coopérateurs, salariés, viticulteurs en phase d’installation... Une vingtaine de participants, en pratique bio ou conventionnelle, sont venus de l’ensemble des départements de la Région pour suivre cet enseignement, à l’instar de Tom Andrieu, titulaire d’un BTS en viticulture et oenologie ou Olivier Batignan, 25 ans de métier dans l’agriculture et la viticulture, qui sont employés au Domaine bio de Pinchinat, à Pourières. Ils se trouvent particulièrement confrontés à la maladie du bois et sont venus suivre cette formation pour améliorer leur performance de taille. « Se réapproprier les bons gestes de taille », pour Garance Marcantoni, est essentiel au regard des enjeux, de revenir à « ces pratiques respectueuses et d’intégrer cet enseignement dans la formation des jeunes. »

N.V.

› Consultez nos autres journées techniques

› Découvrez toutes nos formations