Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous > Xylella : les oléiculteurs des Alpes-Maritimes inquiets et des revendications partagées

Xylella : les oléiculteurs des Alpes-Maritimes inquiets et des revendications partagées

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Réunis à la Chambre d’Agriculture ce jour en cellule de crise, une délégation d’oléiculteurs a réfléchi sur les conséquences de la découverte d’un olivier infesté par la xylella pauca. 

Une grande inquiétude mais des certitudes : 

- Nous ne pouvons pas accepter l’arrachage systématique des arbres !

En revanche, dans un souci de préservation de nos vergers, nous sommes d’accord pour supprimer un arbre avéré infesté par la souche xylella Pauca ; analyses à l’appui !
S’il s’agit d’un arbre infesté par la souche xylella multiplex, l’olivier étant potentiellement porteur sain, il n’y a pas de raison de l’arracher. La présence de cette souche ne met pas en péril l’arbre et le verger.


- Nous ne pouvons pas accepter un arrachage complet dans unpérimètre de 100  mètresautour de l’arbre malade !
Cela représente 3.14 ha, soit une surface plus grande que la plupart de nos exploitations ! C’est pourtant ce qu’impose aujourd’hui, la réglementation européenne.

- Nous cautionnons unesurveillance, dans tous les cas, d’un rayon de 10 mètres autour de l’arbre malade. 

- Une fois de plus, nous renouvelons notre demande desupprimer tous les polygalles à feuilles de myrtes, principale plante hôte dans notre département, sensible à la maladie et vecteur de sa propagation.


- Nous demandons plus de fonds pour financer la recherche scientifique  pour comprendre le développement de la maladie, limiter son impact et trouver des moyens de protection des arbres, acceptables par les oléiculteurs. 


- Nous demandons que l’Etat abonde le fonds de soutien pour la prise en charge financière au cas où un cas se déclare sur une oliveraie. 


- Enfin, nous demandons de ne pas céder à la psychose : il n’y a aucun risque pour la santé humaine, les produits oléicoles restent des produits sains pour la santé !