Vous êtes ici : Accueil > Nos services > Forêt

Forêt

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les Chambres d'Agriculture contribuent à l'aménagement de l'espace rural et au développement durable de la filière forêt-bois » (article 56 de la loi d'orientation forestière n°2001-602 du 9 juillet 2001).

Selon cette même loi, les Chambres d'Agriculture mettent en œuvre, en concertation avec les autres acteurs forestiers dont les centres régionaux de la propriété forestière et l'ONF, des actions forestières qui portent sur :

  • l'encouragement à l'adoption de méthodes de sylviculture conduisant à une gestion durable et à une valorisation économique des haies, des arbres, des bois et des forêts, ainsi que des autres produits et services des forêts ;
  • la promotion de l'emploi du bois d'oeuvre et de l'utilisation énergétique du bois ;
  • l'assistance juridique et comptable dans le domaine de l'emploi en forêt ;
  • la formation et la vulgarisation des techniques nécessaires à la mise en oeuvre de ces objectifs.

Il faut noter qu'il est exclu par la loi tout acte relevant du secteur marchand de gestion directe, de maîtrise d'œuvre de travaux ou de commercialisation.


- La forêt dans les Alpes de Haute-Provence

Vous êtes agriculteur propriétaire forestier dans le 04 ?

› Téléchargez notre plaquette sur la gestion forestière

Ce document s’adresse à tout agriculteur, propriétaire de forêt, soucieux de s’informer sur ses obligations afin d’engager toute coupe de bois dans sa propriété.
Sans être exhaustif, il présente les principaux points sur lesquels l’agriculteur doit se montrer vigilant. Pour de plus amples précisions, contactez notre technicien.

Plan Pluriannuel Régional de Développement Forestier (PPRDF)

La Chambre d'agriculture des Alpes de Haute-Provence avait été partie prenant de l'élaboration du PPRDF PACA (Plan Pluriannuel Régional de Développement Forestier) en 2012.
Elle avait assuré le rôle de coordinateur local pour la rédaction des fiches des massifs forestiers prioritaires du département.

Dans le cadre de ce PPRDF, des projets liés à la mobilisation du bois sont menés par la Chambre d'agriculture depuis 2013. Le PPRDF est financé via le dispositif ADEVBOIS de l'Etat depuis 2014.

Ces actions, portées par la Chambre d'agriculture, s'inscrivent dans le cadre d'un étroit partenariat avec :
- le CRPF (Centre Régional de la Propriété Forestière)
Missions principales : Conseil et formation des propriétaires forestiers, études diverses...

- la Coopérative Provence Forêt
Missions principales : Accompagnement des propriétaires dans la gestion de leur forêt à travers la rédaction de Plans Simples de Gestion (PSG), suivi de chantiers d'exploitation forestière, achat de bois sur pied et commercialisation....

L'ONF est également associé sur les projets qui peuvent concerner les forêts bénéficiant du régime forestier (forêts domaniales et forêt de collectivités).

Exemples de projets

- Réalisation de PSG (Plan Simple de Gestion) pour des propriétaires privés en collaboration avec le CRPF et la Coopérative Provence Forêt. Rappelons que pour le propriétaire qui y est soumis, le PSG est un préalable à toute intervention sylvicole ;

- Organisation de réunions d'informations de propriétaires privés avec le CRPF ;

- Étude pilote sur des propositions de vente de bois concertées entre forêt publique et forêt privée de la Haute-Bléone
(" massification "). Cela s'est traduit par un croisement sous SIG (Système d'Information Géographique) de données de la forêt publique (ONF) et de la forêt privée (CRPF et Coopérative Provence Forêt) afin d'identifier les parcelles privées exploitables qui jouxtent des parcelles communales où l'ONF prévoit une coupe prochainement. En effet, le morcellement foncier peut compliquer la vente de bois pour un propriétaire isolé. A travers une vente de bois concertée (forêt publique / forêt privée) de petits lots en forêt privée ont potentiellement plus de chance de trouver preneur.
A noter que la massification peut aussi passer uniquement par le regroupement de propriétaires privés limitrophes. Cela nécessite alors au préalable une étude foncière et une étude de la potentialité des peuplements forestiers.
La réalisation d'un " PSG concerté " entre propriétaires voisins est aussi une possibilité pour gérer en commun de petites propriétés limitrophes. C'est une forme de " massification " de l'offre de bois.

- Élaboration d'une note d'information à l'attention des agriculteurs du département qui souhaitent intervenir dans leur propre forêt ou dans la forêt d'un tiers (diversification d'activités).
Ce document a été rédigé en collaboration avec le CRPF PACA, la Coopérative Provence Forêt et la DDT04.

› Téléchargez le document complet Agriculteur intervenant en forêt : règles et conseils principaux

Nos principaux partenaires :

- ONF (Office National de Forêt) - Agence des Alpes de Haute-Provence,
- CNPF (Centre National de la Propriété Forestière) PACA - Antenne 04
- DDT (Direction Départementale des Territoires) 04
- Coopérative Forestière Provence Forêt,
- Association des Communes Forestières des Alpes de Haute-Provence,
- CERPAM (Centre d’Etudes et de Réalisations Pastorales Alpes Méditerranée)
- Interprofession Forêt Bois (Fibois 04/05)
- Syndicat des exploitants forestiers scieurs
- Syndicat des propriétaires forestiers 04, 05 et 84


- La forêt dans les Hautes-Alpes

Place de la Forêt

La forêt occupe de nos jours une surface importante du département des Hautes-Alpes puisqu’elle couvre 49 % de sa surface soit environ 266 500 ha. Cependant, il faut savoir qu’à la fin des années 1800, elle occupait une part très faible de ce territoire, à tel point que l’érosion des sols créait chaque année des dommages importants et faisait des victimes. Un important effort de reforestation et de correction torrentielle a était entrepris, puis le recul des activités pastorales a permis sont extension. Ceci explique que la plupart des forêts haut-alpine est jeune et constituée d’essences pionnières.


Structure

Les forêts des collectivités sont majoritaires et représentent 65 % du couvert forestier :

  • Les forêts domaniales s’étendent sur environ 33 000 ha. Elles sont la propriété privée de l’état et ont le plus souvent pour origine le rachat de terrain sujet à l’érosion par l’état afin de revégétaliser ces espaces pour limiter l’érosion
  • Les forêts communales sont les plus rependues et  couvrent 145 000 ha. La forêt privée est présente sur 88 500 ha (35 % des forêts des Hautes-Alpes). Elle est surtout présente dans la moitié Sud-Ouest du département. Sa caractéristique principale est son morcellement. En effet le propriétaire forestier moyen possède 2,33 ha de forêt en plusieurs tenants. 23 % ont des parcelles en Bien Non Délimité (BND) ce qui signifie qu’ils détiennent leur parcelle de bois en copropriété avec d’autres personnes. Seul 315 personnes ou groupements ont des forêts de plus de 25 ha.

Récolte

La forêt des Hautes-Alpes est peu exploitée. On considère que seul 30 % de son accroissement est récolté chaque année. Les principales causes de ce manque d’exploitation sont :

  • La topographie
  • La période d’exploitation réduite aux beaux jours
  • Le morcellement de la forêt privée

Essences

Les résineux occupent la majeure partie des forêts car se sont pour la plupart des essences pionnières et bien adaptées aux conditions montagnardes.
Le Mélèze d’Europe est l’essence emblématique des Alpes du Sud. En effet, 70 % du volume sur pied de mélèze d’Europe en France se trouve dans les départements 04, 05 et 06. Il couvre 25 % surface de nos forêt de 1200 m d’altitude jusqu’à la limite sylvestre. Ces qualités technologiques sont remarquables, notamment ces aptitudes à être utilisé en extérieur sans traitement spécifique. 

Le pin Sylvestre est l’essence la plus répandue car elle couvre 35 % de la surface. On rencontre également des pins noirs d’Autriche largement utilisés lors des reboisements de restauration des terrains en montagne (RTM). Le pin à Crochet et le pin Cembro sont présents dans les forêts d’ altitude. Le sapin et l’épicéa sont peu présents et  couvrent  moins de 6 % de la surface forestière. Les feuillus représentent seulement 21 % du couvert forestier. Il s’agit essentiellement du chêne blanc à l’étage collinéen et du hêtre à l’étage montagnard.

Production, filière

Bois d'œuvre
essentiellementutilisé
 pour la construction
Bois d'emballage
(palette, caisserie…)
Bois énergie
(bois bûche
et plaquette)
Bois de trituration
(pâte à papier
et panneau
de particules)
50 %
15 %
20 %
15 %

Les scieries des Hautes-Alpes sont de petites unités présentent dans le bassin Gapençais et sur le nord du département. Elles débitent environ 50 000 m3 de grumes par an à destination des artisanats locaux. Les billons à destination de l’emballage et de la trituration sont exportés vers l’Italie ou acheminés vers l’usine de pâte à papier de Tarascon qui se situe dans les Bouches du Rhône.   

Bocage

On trouve encore dans les Hautes-Alpes de nombreuse haies et arbres d’alignements. Dans le Champsaur et le Valgaudemar un des bocages de montagne le mieux conservé de l’Europe s’étend sur environ 100 km2. Les haies qui le composent sont pourvues de richesses écologiques puisque l’on recense 70 espèces ligneuses, 80 espèces d’oiseaux nicheurs et 90 espèces de papillons.

La Chambre d’agriculture à votre service

La Chambre d’agriculture des Hautes-Alpes dispose d’un conseiller forestier qui pourra répondre à vos interrogations en matière de forêt : situer ses parcelles de bois, conseil pour la gestion, la vente de bois, les travaux de reboisement. En matière de trufficulture et production de champignon d’excellence, un conseil est également à votre disposition.

Partenaires financiers

DDT (Direction départementale des Territoires) - Service Eau et Forêt - Gap
CRPF (Centre régional de la Propriété Forestière) - Antenne 05 - Gap
AFAB (Association Forestière pour l'amélioration des boisements) - Gap
ONF (Office national des Forêts) - Gap
Syndicat des Propriétaires Forestiers du 04, 05 et 84
Association des Communes Forestières des Hautes-Alpes - Embrun
Syndicat des Exploitants Forestiers et Scieurs Alpes Méditerranée - Sisteron
Interprofession Forêt et Bois : Fibois 04-05 - Sisteron