Vous êtes ici : Accueil > Nos services > Vous êtes agriculteur > Bénéficier de financements > Les aides agricoles (PAC) > Protection des races à petits effectifs

Protection des races à petits effectifs

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

C’est une mesure agro-environnementale destinée à conserver dans les élevages des races locales d’animaux à faible effectif et menacées de disparition.
Sur la région, une priorité est accordée à ce jour aux races suivantes : bovins : raco di biou, ovins : brigasque et mourerous, caprins (provençal), asine : âne de Provence ce qui n’exclut pas d’autres races menacées au niveau national.

Les bénéficiaires

Ce sont les personnes, sociétés ou associations considérées comme « agriculteurs actifs »
•    Ne bénéficiant pas de la retraite agricole
•    Déposant une déclaration annuelle de surfaces au plus tard le 15 mai de chaque année
•    Répertoriés selon la mesure auprès de l’organisme de sélection ou de conservation de la race.
•    Pour les équins et asins, être propriétaire des animaux

Les conditions d’éligibilité

 Les animaux appartiennent aux races bovines, ovines, caprines, équines, ou asines, avicoles.
•    Tenir un registre d’élevage
•    Détenir un minimum d’animaux éligibles (de 1 à 3 UGB selon les espèces)
•    Faire reproduire les animaux en race pure
•    Pour les équins et asins, au moins 2 naissances en 5 ans pour les femelles engagées
•    Pour les espèces avicoles, le cahier des charges est en cours de définition.

Les aides

L’engagement porte sur 5 ans. Le montant annuel de l’aide (hors espèces avicoles) est de 200 € par UGB.
L'aide est plafonnée à 7500 euros par exploitation, soit 37.5 UGB.

Gestion de l’aide

Elle est assurée par la DDT du département concerné pour le compte de la région.

SOMMAIRE

de la rubrique PAC