Vous êtes ici : Accueil > Notre agriculture > Productions animales > Prédation du loup (actualités 2019) > Bilan 2015 de la prédation du loup

Bilan 2015 de la prédation du loup

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La région PACA et plus particulièrement le département des Alpes-Maritimes, est très fortement touchée par la prédation du loup avec près de 74 % du nombre de victimes.
Le loup élargit chaque année un peu plus son territoire, se rapprochant de plus en plus des milieux habités. Au-delà d'une problématique "d'élevage", la prédation du loup risque de devenir un problème de société si la situation perdure.

 Bilan des attaques sur les cheptels au plan national

du 1er janvier au 21 décembre20152014
Nombre de constats2 4272 231
Nombre de victimes constatées8 8778 373

 

Bilan des attaques sur les cheptels en PACA du 1er janvier au 21/12/2015

Nombre d'attaquesNombre de victimes
Alpes de Haute Provence4581 459
Hautes Alpes208770
Alpes-Maritimes8513 374
Bouches-du-Rhône38
Var278797
Vaucluse915

 

Total PACA : 6 623 victimes constatées, soit 75 % par rapport au national.

Premier département par le nombre d’attaques et de victimes, les Alpes-Maritimes ont été particulièrement touchées en 2015 avec une augmentation par rapport à 2014.
Plusieurs facteurs expliquent l'évolution de la prédation :  

  •  les zones « historiques » de présence des loups (meute Roya-Vésubie, Vésubie, Moyenne Tinée, etc.) continuent d’être des secteurs de très forte prédation.
  • Sur les secteurs de colonisation plus récente, les meutes s’installent dans la durée, en particulier dans les Préalpes de Grasse.
  • De nouveaux secteurs ont connus des attaques comme la commune d’Utelle, en basse vallée de la Vésubie, particulièrement problématique en début d’année, ou la haute-vallée du Var cet été.