Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous

Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La forêt doit jouer un rôle primordial dans l'aménagement du territoire

Le développement raisonnable et raisonnée des Communes forestières des Alpes de Haute-Provence.

«Notre association poursuit son développement, dira Marcel Bagard vice-président de l'association des Communes forestières des Alpes de Haute-Provence lors de l’assemblée générale de ce groupement organisée à Digne les Bains en salle de l'Ermitage, non sans saluer le président Jean-Claude Michel, engagé dans une lutte inégale contre la maladie.
De 102 adhérents en 2013, nous sommes aujourd’hui 134 adhérents. Nous avons pour ambition de stabiliser ce nombre dans un contexte de fusion des intercommunalités et de restrictions budgétaires pour les communes ». L'occasion de rappeler que l'association des Communes forestières des Alpes de Haute-Provence représente et accompagne ces collectivités dans leurs projets forêt et bois, positionnant la forêt comme un élément fort de développement local, tout en garantissant leur gestion durable.

Cette année, les Communes forestières ont mis l’accent sur le développement de la certification Bois des Alpes dans les projets des collectivités. L’année 2017 a été marquée par l’augmentation de la demande en bois à destination de l’industrie et de l’énergie. Afin de garantir l’approvisionnement à destination des chaufferies locales bois énergie, les Communes forestières ont accompagné les élus dans la commercialisation des bois et la gestion durable de leur forêt. Les coupes de bois en forêt privée et communale font l’objet d’une réglementation précise. Les maires doivent connaître cette réglementation afin de la respecter sur leur commune. Réglementation présentée et explicitée lors de ces assises par la direction départementale des Territoires.  

Un gros potentiel

Par ailleurs, l’association des Communes forestières s’est mobilisée afin d’augmenter la mise en marché du bois dans le département et ainsi répondre à la demande. Un des enjeux de cette mobilisation est la création de dessertes forestières permettant d’accéder aux massifs forestiers pour leur gestion et exploitation. Ainsi, sur la commune de Castellet-les-Sausses, la route d’accès au massif forestier bloque l’exploitation de 10 000 m3 de bois prévue dans le cadre d’une gestion durable. Lors de l’assemblée générale, le maire de la commune Claude Camilleri a présenté son projet de viabilisation et a fait part de son retour d’expérience. Une démarche exemplaire qui peut faire des émules auprès d'autres communes. Enfin, 2017 a également vu la révision des documents d’aménagement territoriaux (PLU, SCOT, PCAET…).

« La forêt faisant partie intégrante de notre territoire, il paraît nécessaire de l’intégrer et d’identifier le rôle qu’elle jouera pour garantir les villes durables de demain », ajoutera le vice-président. « En 2018, en complément de la poursuite de nos actions, nous mettrons l’accent sur le rôle de nos forêts dans les différents documents de planification territoriaux concernant l'aménagement, l’urbanisme et l’énergie. En effet, nos forêts sont des espaces de production, de loisirs, de biodiversité… Elles font largement partie du paysage et possèdent un gros potentiel pour la mise en place d’un urbanisme durable. Par ailleurs, nous maintiendrons notre implication dans le développement de la certification Bois des alpes pour bonifier notre économie locale », conclura Marcel Bagard.

B.F.