Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous > Cases d'agnelage : La solution « maison » de la ferme expérimentale de Carmejane

Cases d'agnelage : La solution « maison » de la ferme expérimentale de Carmejane

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

L’organisation des espaces participe de l’optimisation des mises-bas et de l’amélioration des conditions de travail, les configurations restant très liées aux pratiques des éleveurs.

La zone d’agnelage correspond à la section de la bergerie où vont se réaliser les naissances. Durant cette période, les brebis sont particulièrement vulnérables et requièrent des soins très précis. Les agneaux doivent naître dans des conditions optimales pour leur assurer un taux de survie maximal. Les cases d’agnelage participent de la réussite, d’une organisation qui favorise le bien-être animal, les conditions de travail et de surveillance.

« L’utilisation des cases d’agnelage reste très liée aux pratiques des éleveurs », explique Rémi Leconte de la MRE (Maison régionale de l’élevage). « Si certains y passent systématiquement l’ensemble des brebis, d’autres excluent les brebis qui ne posent pas de problème d’adoption particulier. Cela peut être le cas des brebis avec un seul agneau ou bien être généralisé à l’ensemble du troupeau. Dans ce cas, les éleveurs disposent de seulement quelques cases pour les cas particuliers. Ils prennent par ailleurs soin de disposer de suffisamment de surface d’aire paillée afin que la brebis puisse s’isoler (la norme de 1,5 m² par brebis n’est alors pas suffisante). D’autre part, certains réalisent des petits lots d’une vingtaine de brebis en fin de gestation afin d’éviter que les agneaux ne se mélangent lors de la mise bas. À l’opposé, quelques éleveurs ont opté pour une mise en cases systématique des brebis portant des multiples, juste avant la première mise-bas. Cette pratique est mise en place avec des mises à la reproduction sur synchronisation des chaleurs et une période de mise bas d’une dizaine de jours. »

 

Au programme de l'article :
  • Une ouverture de porte beaucoup plus fonctionnelle
  • Les conseils de la maison régionale de l’élevage


Téléchargez l'article complet de l'Espace Alpin du 18 octobre