Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous > En Direct du 13 : Les canaux d’irrigation / Situation climatique en ce début de printemps / Mise en sécurité canal de la Haute Crau

En Direct du 13 : Les canaux d’irrigation / Situation climatique en ce début de printemps / Mise en sécurité canal de la Haute Crau

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Zoom sur le Pôle Eau & Environnement

Depuis le 18 mars au soir, l'eau coule dans le canal de Haute Crau, pour 10 jours. C'était mal parti en raison d’un risque d'effondrement de l'aqueduc sur la RD27 ; la mise en eau était compromise. La Chambre d'agriculture a proposé de fermer la route pour permettre l'arrosage, indispensable au foin, et les travaux nécessaires à sa consolidation. Un grand merci au Dépar tement, et à son vice-Président, M. Limousin qui, joint par la Chambre, a pris toute la mesure des enjeux, et fait fermer la route. Reste à trouver des financements pour sécuriser cet ouvrage, la Chambre d'agriculture fera tout son possible pour cela.
L’arrosage gravitaire et les structures collectives d'irrigation sont précieux pour les agriculteurs et pour la collectivité : il faut le répéter sans cesse. Nous sommes aux cotés des irrigants.

Patrick LEVEQUE, Président de la Chambre d’agriculture 13.

 

AU SOMMAIRE

  • Les canaux d’irrigation
  • Situation climatique en ce début de printemps
  • L’irrigation gravitaire
  • Mise en sécurité canal de la Haute Crau
  • Vers un Plan Cadre Sécheresse Régional ?
  • Vos prochaines formations

 

Un service sur mesure : Confiez-nous votre déclaration PAC 2019

La Chambre d'agriculture vous propose de :
- Réaliser avec vous la déclaration de vos sur faces ;
- Vous informer de la réglementation PAC ;
- Vous accompagner en cas de problème lors de l’instruction administrative du dossier.

Informations, conditions et tarifs : Marylène MIKEC : 04 42 23 86 03 - m.mikec@remove-this.bouches-du-rhone.chambagri.fr

 

Téléchargez la Page En Direct du 12-04-2019 ou dans la colonne de droite ci-contre

 

 79 800 hectares 
 C’est l’estimation des surfaces irrigables de notre département, 
  soit 70 % de la SAU productive. 

 Source : Agreste Enquête sur la structure des exploitations agricoles 2016.