Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous > GEL VAUCLUSE : une cellule d’appui aux agriculteurs

GEL VAUCLUSE : une cellule d’appui aux agriculteurs

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Suite au fort épisode de gel qui a touché le pays et notamment le Vaucluse dans les nuits du 06 au 08 avril 2021, où les températures nocturnes sont descendues jusqu'à -10.1°C, la Chambre d'Agriculture du Vaucluse a activé sa cellule d’appui.

 

3 démarches à entreprendre sans tarder :

 

 


1 •    déclarer rapidement votre sinistre auprès de votre assureur (pour les titulaires d’un contrat assurance multirisques climatique)

2 •    prendre des photos des dégâts

3 •    informer votre mairie pour qu'elle réalise un signalement auprès de la Préfecture pour le classement de la commune en zone sinistrée par les calamités agricoles et pour qu'elle puisse activer le dégrèvement de taxe sur le foncier non bâti.
La Mairie vous remettra ce formulaire de déclaration de pertes de récolte à remplir
A noter : Si votre exploitation est située sur plusieurs communes, la démarche est à faire dans chacune des mairies.

Remarque : Le gel est un risque assurable en viticulture. Les pertes de récoltes qu’il cause ne sont donc pas indemnisées par le fond de calamités agricoles. Par contre, les pertes de récoltes en maraîchage, horticulture et arboriculture sont éligibles au fond de calamités agricoles.



Pour toute autre question contactez :

Pascal INVERNON - cellule d'appui GEL Vaucluse
04 90 23 65 59
06 58 44 25 87

gel2021@remove-this.vaucluse.chambagri.fr

 

Premiers conseils techniques par filière

Pour limiter les conséquences de ce gel sur vos cultures, voici des premiers conseils et préconisations techniques par filière de productions.
Suivez tous les 15 jours l’actualité technique de votre filière en lisant le bulletin technique rédigé par nos conseillers.
Les préconisations sont mises à jour au fur et à mesure, en fonction des observations évolutives des conséquences de cet épisode de gel.

Constat : L’ensemble du Vaucluse a connu des températures négatives les nuits du 6 au 9 avril. C’est principalement les températures du jeudi 8 avril entre 2h00 et 8h00 du matin qui ont été dévastatrices. En effet, les records de froid ont été pulvérisés ce matin-là :
-10.1 °C (sous abri) à Sault à 7h (-6.5 °C le 22 avril 1991)
-7.1 ° C à Bonnieux
-6.4 °C à Beaumont de Pertuis
-5.1 ° C à Malemort du Comtat
-4.3 °C à Cairanne
- 6 °C au Thor

Retrouvez les chiffres complets du CRIIAM SUD pour le Vaucluse ici : cliquez ici

 

Arboriculture

Si le gel est intervenu sur des petits fruits ou petites fleurs : rien à faire pour la récolte de l’année.
En revanche, pour les arbres et afin de préserver la récolte de l’année prochaine nous vous recommandons de :

  • Lever le pied sur la fertilisation pour ne pas avoir trop de développement de bois plutôt que de fruits
  • Ne pas trop pousser ni les sous alimenter en irrigation pour maintenir un bon état


Viticulture
 

Etant donné l’état d’avancement de la végétation, les dégâts sont très importants. Le recensement est en cours. A ce jour, une grande majorité des secteurs est touchée.
Il est difficile d’estimer les pertes de récoltes dans l’immédiat. Les impacts sur les vignes aux stades B et C, ainsi que la reprise des bourgeons secondaires, ne seront observables que dans quelques jours, voire quelques semaines.

  • En cas de gel constaté sur la parcelle : la priorité est de ne rien faire

Un bilan quelques jours après l’épisode de gel permettra d’évaluer le niveau des dégâts. Malheureusement dans la majorité des cas il n’y a rien à faire.

  • Un ébourgeonnage dans quelques semainespourra être bénéfique si la végétation qui repousse est très buissonnante.

Les essais réalisés en 1991 ont démontré le peu d’intérêt de l’arrachage des pousses gelées.
Dans tous les cas un apport d’azote ou d’autres produits ne s’avère pas utile.

  • Adapter l’ébourgeonnage

L’ébourgeonnage devra permettre d’obtenir du bois de taille de qualité :éliminer les pampres pour privilégier les repousses de bourgeons sur le cordon ou le haut du gobelet.

Aller plus loin : 

téléchargez la plaquette sur les moyens de lutte contre le gel de printemps en viticulture des Chambres d’agriculture

assistez au webinaire GEL dans le vignoble vauclusien : comment réagir ? ICI

Découvrez le podcast du reportage de Radio Canada (voir extrait recommandé : les conséquences du gel historique en France)
 

 

 

Georgia Lambertin, Présidente de la Chambre d'agriculture de Vaucluse s'exprime :