Aide ovine (AO) et caprine (AC)

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Il existe une aide spécifique pour les ovins et les caprins

L’aide ovine :

 

Les bénéficiaires de cette aide annuelle sont les éleveurs qui détiennent pendant une période donnée un cheptel ovin. Pour y avoir droit, il est nécessaire :
- de déclarer, avant le 1er février de l’année considérée, au moins 50 mères ou agnelles de plus d’un an au plus tard à la fin de la période de détention.
- de maintenir le cheptel déclaré et correctement identifié pendant 100 jours (correspondant grosso modo à la période du 1er février au 15 mai).
- respecter une productivité minimale (0,5 agneau vendu par brebis et par an) sous peine de décote.

Montant annoncé de l’aide : il est estimé à 21€ par tête + 2 €/tête pour les 500 premières (avec application de la transparence GAEC). Aide complémentaire de 6 € par tête pour les nouveaux producteurs.

L’aide caprine :

Les bénéficiaires de cette aide annuelle sont les éleveurs qui détiennent pendant une période donnée un cheptel caprin. Pour y avoir droit, il est nécessaire :
- de déclarer, avant le 1er février de l’année considérée, au moins 25 chèvres ou chevrettes de plus d’un an.
- de maintenir le cheptel déclaré et correctement identifié pendant 100 jours (correspondant grosso modo à la période du 1er février au 15 mai).

Montant annoncé de l’aide :  
- le montant est estimé à 16€ par tête. L’aide est plafonnée à 400 têtes (avec transparence GAEC)

Gestion des aides : elle est assurée par la DDT du département concerné