Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous > Les couverts-végétaux, de précieux alliés contre le changement climatique

Les couverts-végétaux, de précieux alliés contre le changement climatique

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le fonds de Sauvegarde du patrimoine lavandes en Provence et L’Occitane ont organisé une rencontre à Roumoules.

Les enjeux climatiques et environnementaux ont poussé le fonds de Sauvegarde du patrimoine lavandes en Provence (SPLP) à mobiliser l’ensemble de la filière : producteurs, industriels et acteurs du territoire. C’est ainsi qu’est né le programme Green & Lavandes dont il assure la coordination. Son but est d’organiser des formations, d’implanter des couverts-végétaux, des arbres et des haies bocagères, de réaliser des démonstrations en plein champs et enfin de construite et tester des prototypes de matériel. Les objectifs principaux sont de faire baisser le CO2 et la consommation d’énergies fossiles. De plus, les premiers tests ont permis de démontrer que l’utilisation des couverts-végétaux permettait de faire diminuer de moitié le dépérissement des lavandes. Ce procédé est une vraie arme de lutte contre le changement climatique et permet de préserver, voire de restaurer, la biodiversité.
Vendredi 28 mai le rendez-vous était donné à Roumoules pour assister à une rencontre organisée en partenariat avec L’Occitane qui travaille beaucoup sur ces problématiques.
Au cours de cet après-midi la trentaine de personnes présentes venue de toute la région : agriculteurs, techniciens, professeurs de lycées agricoles, etc. ont pu découvrir des parcelles-tests d’implantation de couverts-végétaux. Ils ont également pu assister à des démonstrations de matériel. Les couverts-végétaux sont très peu utilisés dans la région d’où l’importance de faire de la pédagogie concernant cette technique.

Une nouvelle approche des cultures

« Nous organisons régulièrement des visites pour montrer aux producteurs qu’aujourd’hui il existe des techniques et des matériels qui permettent de très bien gérer les couverts, explique Éric Chaisse, coordinateur général du fonds SPLP. Les couverts-végétaux sont l’avenir, ils diminuent drastiquement le dépérissement. Nos tests permettent de voir tous les bénéfices que les producteurs peuvent en tirer mais aussi de choisir les meilleures espèces pour ne pas rentrer en concurrence avec les plantes de rang. Petit à petit, les producteurs pourront voir quelles sont les espèces qui sont les mieux adaptées à leurs cultures. »

(...)

Dans la suite de l'article :

  • Des matériels sur-mesure
  • Une association de producteurs pour l’agroécologie et le commerce équitable
     
Téléchargez l'article complet de l'Espace Alpin

Publications